Besoin de renseignements

Confidentialité

10 + 3 =

Le Shala de Lozère

Nous avons longtemps cherché notre “havre de paix”. Celui où nous pourrions réaliser un rêve : créer un endroit pour pratiquer et vivre de manière yogique au quotidien.

Un petit paradis entre montagnes et rivières

Notre quête : essayer de faire coïncider nos aspirations, nos valeurs et notre mode de vie écologique, pour changer de l’intérieur et changer le monde à notre humble mesure.
Transmettre nos enseignements et permettre à d’autres d’expérimenter aussi la dimension profonde et transformatrice du yoga au sein d’un lieu en cohérence, avec ces engagements, expérimenter une forme de “sobriété heureuse”.

Nous avons eu un coup de cœur pour la Lozère, ce département où tout n’est que beauté, paysages sublimes et grandioses, encore préservés de la pollution.
Un département où l’on peut encore admirer les ciels étoilés, voir des biches, des chevreuils, des rapaces, une abondante biodiversité de faune et de flore.
Un endroit où respirer pleinement et pratiquer le pranayama a des effets vraiment ressourçants et vivifiants.

Quand nous avons découvert le futur Yoga Shala de Lozère, nous avons tout de suite su que c’était là que nous allions pouvoir concrétiser notre rêve.

L’énergie bénéfique des cinq éléments

Situé au bord de la rivière du Lot, le lieu bénéficie de l’énergie propice de la rivière et de l’élément Eau.

Entourée de montagnes, à côté de la randonnée de l’ascension vers le rocher du Lion de Balsièges, il bénéficie d’un l’Air pur, chargé en ions négatifs, de son prana, et est en contact avec l’énergie de la Terre.
La salle de yoga (le Shala) donne vue sur des arbres, exposée Sud-Est et la Terrasse où l’on peut pratiquer en extérieur jouit d’un enseillement idéal (élément Feu)

Le vaste ciel et l’absence de pollution visuelle nous offre la possibilité de contempler des ciels étoilés, un bonheur qui nous connecte à l’immensité et à l’élément Ether (Espace)

Yoga et permaculture

Au terme d’une année de travaux, nous avons fini d’aménager le Shala de Lozère.

Nous avons choisi avec soin des matériaux écologiques. Pour des pranayamas de qualité, nous avons remplacé la chaudière à fuel par une chaudière à granulés et utilisons des appareils uniquement A++.

Nous avons fait l’isolation à la laine de bois, repeint avec des peintures écologiques aux algues, choisi de la pierre naturelle et locale (granit du Tarn) pour le plan de travail de la cuisine. Notre fournisseur d’électricité est vert et local…

Tous les légumes et fruits consommés sont bio ou d’agriculture locale raisonnée, et notre compost uniquement à base d’éléments bio. Des fruitiers ont été plantés et la terre préparée, de la manière la plus respectueuse possible, accueille le potager bio, dans un projet global de permaculture.

Un lieu chargé de l’énergie de la pratique

En repeignant la salle, je chantais ou écoutais des mantras pour lui offrir de belles vibrations. En imaginant les futurs stages et retraites qui s’y dérouleraient, je lui dédiais une intention positive, pour charger la pièce avec une belle énergie.

Le Shala de Lozère a ensuite été inauguré avec un Kirtan animé par l’artiste Ganesh Benoist Moisan, puis avec une première retraite d’automne.

Entre l’accueil pour les retraites, ateliers et cours qui s’y déroulent, nous continuons à prendre soin de la vibration du lieu par des pratiques quotidiennes de yoga, méditations, récitations et chant de mantras, nettoyages énergétiques au soin.